robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Histoire > Histoire

Histoire

L’histoire est un paysage complexe issu de la géographie et de la culture.
Sergio González Rodríguez in "Des os dans le désert", p. 59.

Articles de cette rubrique


Mona Chollet - Rêves de droite 2/3 (Histoire contemporaine)

dimanche 24 août 2008 par Pierre

Interview de la journaliste Mona Chollet à propos de son livre "Rêves de droite - Défaire l’imaginaire sarkozyste". Cette seconde partie s’intitule "Belles histoires ou belle politique ?". 2’54’’



Mona Chollet - Rêves de droite 1/3 (Histoire contemporaine)

samedi 23 août 2008 par Pierre

Interview de la journaliste Mona Chollet à propos des on livre "Rêves de droite - Défaire l’imaginaire sarkozyste". Cette première partie s’intitule "En quoi Sarkozy est-il un président post-culturel nouvaux ?". 3’10’’



Les fantômes du roi Léopold (Histoire contemporaine)

vendredi 25 juillet 2008 par Pierre

Selon Adam Hochshild, le roi Léopold II de Belgique prend sa place avec les grands tyrans Staline, Hitler et Pol Pot, ayant réduit la population de l’État indépendant du Congo de vingt millions d’habitants à dix millions en quarante ans. La motivation de Léopold, à en croire Hochschild, n’était qu’un désir pour l’argent qu’il pouvait gagner de l’exploitation des ressources du Congo.

Sous la forte pression des Britanniques Léopold céda en 1909 son domaine à la nation belge.

Après que l’État indépendant du Congo eût cessé d’exister, le Congo étant cédé comme colonie à l’État Belge, l’oppression du Congo aurait perduré. Hochschild nous dit que 80 pour cent de l’uranium dans les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki fut extrait dans le Congo par des travaux forcés.



Georges et Louise (Histoire contemporaine)

vendredi 25 juillet 2008 par Pierre

Louise, c’est Louise Michel, devenue directrice d’une école pour les pauvres sur la Butte-Montmartre, militante anarchiste déportée en Nouvelle-Calédonie après la Commune.

Georges, c’est Georges Clemenceau : le tribun de la gauche radicale, défenseur de Dreyfus, ministre à poigne, qui justifiera plus tard les surnoms de " Père la Victoire " et de " Premier Flic de France ". Entre eux, une amitié, une affection, une admiration réciproques qui les lieront pendant toute leur vie, alors même que leurs chemins n’ont cessé de diverger.

Deux personnalités hors du commun, avec pour toile de fond les luttes sociales, l’anarchisme, l’histoire politique tourmentée de la IIIe République



Un si bel espoir (Histoire contemporaine)

vendredi 25 juillet 2008 par Pierre

En 1848, Hector et Ambroise ont enivré leur jeunesse des espoirs de Paris soulevé. Mais la République a vite cédé la place à l’Empire et, sous le règne de Napoléon III, c’est l’argent qui va mener le bal, cependant que le mouvement populaire bâillonné gronde dans ses liens.
Hector, fils d’ouvrier devenu architecte, ne renoncera pas à ses idéaux. Devenu disciple de Proudhon, ami de Gustave Courbet, il continue de lutter pour une société nouvelle, dessinant fébrilement la ville idéale, cependant qu’Haussmann bouleverse Paris, et que son ami Ambroise se laisse attirer par les sirènes de la soumission et de la réussite sociale.



Les révoltes des canuts (1831-1834) (Histoire contemporaine)

vendredi 25 juillet 2008 par Pierre

Des « Trois Glorieuses prolétarienne » de novembre 1831 à la « sanglante semaine » d’avril 1834, les deux insurrections des canuts de Lyon sont restées dans l’histoire comme les premières luttes ouvrières. « 1848 n’inventa rien, écrivait l’historien Daniel Halévy. 1830, au contraire – et les trois années qui suivirent -, marque une vraie crise, l’invention des idées, l’initiative des mouvements. Alors le saint-simonisme, le fouriérisme et le blanquisme se forment à Paris dans les cénacles et les clubs ; et le syndicalisme plante son drapeau noir sur la colline de la Croix-Rousse. »



Industriels et banquiers sous l’Occupation (Histoire contemporaine)

La collaboration économique avec le Reich et Vichy
jeudi 17 juillet 2008 par Pierre

Trop longtemps le débat public concernant la Deuxième Guerre mondiale s’est concentré sur la responsabilité des puissances de l’Axe. Les contours de ce débat, aujourd’hui, sont en tain de changer... Le monumental ouvrage d’Annie Lacroix-Riz sort donc au “moment juste”.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 715766

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Histoire   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License