robin-woodard
Accueil > Monde > Afrique > Libye > Libye

Libye

Articles de cette rubrique


Derrière l’attaque contre la Libye : les stratégies de la guerre économique (Libye)

par Manlio Dinucci
vendredi 13 mai 2011 par Pierre

L’agression occidentale contre la Libye n’a pas eu pour but de s’emparer du pétrole local que des compagnies occidentales avaient déjà été autorisées à exploiter depuis la normalisation des relations diplomatiques. Il ne s’agit donc pas d’une guerre de ressources. Par contre, relate Manlio Dinucci, cette guerre, la reconnaissance précipitée par la France du Conseil national de transition (10 mars) et le sommet de Londres (30 mars), ont permis aux multinationales occidentales de modifier les termes de leurs contrats et de ne plus payer que des droits d’exploitation symboliques. De ce point de vue, il s’agit donc d’une guerre coloniale classique.



La rapine financière du siècle : l’appropriation des fonds souverains libyens (Libye)

par Manlio Dinucci
lundi 25 avril 2011 par anik

L’objectif de la guerre en Libye n’est pas seulement le pétrole, dont les réserves (estimées à 60 milliards de barils) sont les plus grosses d’Afrique et les coûts d’extraction parmi les plus bas du monde, ni le gaz naturel dont les réserves sont estimées à environ 1.500 milliards de m3. Dans le viseur des « volontaires » de l’opération « Protecteur unifié » il y a aussi les fonds souverains, les capitaux que l’Etat libyen a investi à l’étranger.



Guerre en Libye : la « furia » française (Libye)

par Philippe Leymarie
samedi 19 mars 2011 par anik

Frappes ciblées, zone d’exclusion aérienne, et — tant qu’on y est — se payer enfin la tête de Kadhafi… La France, revenue des petites compromissions et des grands aveuglements de ce début d’année sur la portée du « réveil arabe », tient enfin sa « grande cause » de salubrité publique, retrouve ses antiennes sur les droits humains, peut mettre en musique l’ingérence à la mode Kouchner. Et peu importe la lettre des résolutions, pourvu qu’on ait l’ivresse…



Zones d’exclusion aérienne de l’Irak à la Libye... (Libye)

mercredi 9 mars 2011 par Karim Lakjaa

Avec une intervention armée étrangère en Libye, la révolution en cours prendrait un autre visage.

Une telle action ne relève pourtant pas du fantasme. Par le passé, les Etats-Unis bombardèrent Tripoli en 1986 au motif du soutien apporté par le régime au terrorisme international. Une trentaine d’appareils auxquels la France refusa le survol de son territoire prirent part à l’opération qui fit des dizaines de victimes civiles, dont la fille adoptive de Kadhafi.

Aujourd’hui, alors qu’à son tour, il utilise les bombardements contre les civils, divers scenarii sont échafaudés de toutes parts.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 599469

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Libye   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License