robin-woodard
Accueil > Monde > Europe > Balkans > Balkans

Balkans

Articles de cette rubrique


Ne vivons plus comme des esclaves ! (Grèce)

de Yannis Youlountas
mardi 25 février 2014 par Pierre

Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les murs des villes et sur les rochers des campagnes, sur les panneaux publicitaires vides ou détournés, dans les journaux alternatifs et sur les radios rebelles, dans les lieux d’occupation et d’autogestion qui se multiplient, tel est le slogan que la résistance grecque diffuse, jour après jour, et nous invite à reprendre en chœur sur les mélodies de ce film à ses côtés. Un grand bol d’air frais, d’enthousiasme et d’utopies en marche, venu de la mer Égée.



Révolte sociale en Bosnie : un soulèvement populaire au-delà des querelles ethniques (Bosnie-Herzégovine)

Par Buka
lundi 24 février 2014 par Pierre

Je passe cet article accessible qu’aux abonné(e)s du Courrier des Balkans. Certains de ceux qui le soutiennent (Le Diplo et Mediapart) ont une position critique face au droit d’auteur.



Emploi en Grèce : bienvenue dans l’enfer du servage ultralibéral (Grèce)

Par Lina Giannarou
lundi 24 février 2014 par Pierre

Je passe cet article accessible qu’aux abonné(e)s du Courrier des Balkans. Certains de ceux qui le soutiennent (Le Diplo et Mediapart) ont une position critique face au droit d’auteur.



Slovénie : au coeur de la révolte citoyenne (Slovénie)

par Rodolfo Toè
lundi 24 décembre 2012 par Pierre

Que se passe-t-il en Slovénie ? Des milliers de personnes ont défilé vendredi à Ljubljana et dans d’autres villes du pays, alors que les syndicats et les partis d’opposition n’avaient pas appelé à ces rassemblements. La mobilisation s’organise par les réseaux sociaux, comme Facebook, et dans la crainte permanente des provocations de la police. Les manifestants brandissaient des drapeaux slovènes et ceux de l’ancienne Yougoslavie socialiste. Reportage à Ljubljana.



Élections législatives en Grèce : les urnes sanctionnent l’austérité (Grèce)

Traduit par Laurelou Piguet
lundi 7 mai 2012 par Pierre

Les Grecs ont voté contre l’austérité lors de ces élections législatives de crise. Le bipartisme du Pasok et Nouvelle-Démocratie a volé en éclat au profit des formations opposées aux plans de rigueur imposés par l’UE et le FMI. Les tractations pour la formation du futur gouvernement risquent d’être compliquées alors qu’aucune majorité ne se dégage.



Grèce : qui sont ces néonazis qui veulent entrer au Parlement ? (Grèce)

par Nikos Chasapopoulos
jeudi 3 mai 2012 par Pierre

Longtemps considéré comme un groupe néo-nazi semi-clandestin, le mouvement Chryssi Avghi (Aube dorée), est crédité de 4 à 5% aux législatives du 6 mai, ce qui garantirait son entrée au parlement, une première pour le pays depuis le retour de la démocratie en 1974. Accusé de violences contre les migrants, le principal but du parti est d’expulser tous les clandestins de Grèce. Visite guidée à l’intérieur du mouvement avec le journal To Vima.



Slovénie : austérité maximum pour réduire les déficits publics (Slovénie)

Par Tina Kristan & Miha Jenko
jeudi 5 avril 2012 par Pierre

Le gouvernement slovène a dévoilé fin mars un drastique plan d’austérité : salaires des fonctionnaires réduits de 15%, remise en cause du congé maternité et de la prime à la naissance, réduction des allocations chômage et des bourses d’études, etc... Objectif : réduire le déficit public pour satisfaire les règles de l’Union européenne. C’est le premier grand test pour le gouvernement conservateur de Janez Janša.



Grèce : destruction programmée d’un pays (Grèce)

Entretien avec Stathis Kouvélakis
lundi 12 mars 2012 par Pierre

Une machine de guerre travaille aujourd’hui à détruire la Grèce. « Il s’agit, nous dit Stathis Kouvélakis, de jeter les bases d’une gigantesque opération d’« accumulation par dépossession », d’installer à l’intérieur même d’un pays de l’eurozone un modèle d’accumulation expérimenté jusqu’à présent dans le Sud et les pays est-européens. » Voici venu, autrement dit, le temps d’un déploiement direct, à l’intérieur de l’espace défini par l’Union européenne, de la stratégie du choc décrite par Naomi Klein, autrefois réservée aux pays de la périphérie. Comment comprendre le mécanisme de cette machine de guerre ? Quels possibles politiques ouvre la crise sans précédent qui en résulte ? C’est à ces questions que l’entretien qui suit s’efforce d’apporter des éléments de réponse.



« Indignés » de Roumanie : les raisons de la colère (Roumanie)

Par Julia Beurq
jeudi 26 janvier 2012 par Pierre

Il a neigé à petits flocons tout le weekend, mais cela n’a pas tenu. Les « indignés » roumains, eux, tiennent bon. Certes moins nombreux et moins vaillants qu’il y a dix jours, il ont occupé la place de l’Université de Bucarest pour la dixième journée consécutive. Malgré le froid, le gel et la neige, les Roumains continuent de crier leur colère. Quelques éclaircissements sur les causes de la révolte, alors que les syndicats entrent dans l’action.



Roumanie : l’austérité fait basculer Bucarest dans le chaos (Roumanie)

Par Julia Beurq
jeudi 19 janvier 2012 par Pierre

Le centre-ville de Bucarest est dévasté après les violents heurts qui ont opposé hooligans et forces de l’ordre ce week-end. Ces débordements faisaient suite à deux journées de mobilisation pacifique dans tout le pays. Des milliers de personnes ont défilé pour réclamer la démission du Président Băsescu. Sa réforme de santé ultra-libérale a mis le feu aux poudres dans une Roumanie soumise à l’austérité drastique depuis 2009. Reportage.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 608475

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site Balkans   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License