robin-woodard
Accueil > Dossiers, alternatives, politiques et réflexions > Politiques, philosophiques et syndicales > Politiques, philosophiques et syndicales

Politiques, philosophiques et syndicales

Articles de cette rubrique


Le « Camp humanitaire » de Paris : un accueil à coups de lacrymo (Politiques, philosophiques et syndicales)

samedi 24 juin 2017 par anik

Ce camp dit humanitaire, ouvert en novembre 2016 à l’initiative de la mairie de Paris et géré par Emmaüs solidarité, mis en avant comme vitrine de l’accueil des réfugiés cache une toute autre réalité.



Happiness (Anarchie verte)

Monday 18 May 2015 by John Zerzan

Is happiness really possible in a time of ruin? Can we somehow flourish, have complete lives? Is joy any longer compatible with the life of today?



Emission Radio Zinzine : « Capitalisme et crise : la Grande dévalorisation », avec Paul Braun (Politiques, philosophiques et syndicales)

mercredi 13 août 2014 par anik

Dans le lien ci-dessous, une émission radio en écoute avec Paul Praun pour présenter le livre qu’il a co-traduit, « La Grande dévalorisation. Pourquoi la spéculation et la dette de l’Etat ne sont pas les causes de la crise » (Post-éditions, 2014) d’Ernst Lohoff et Norbert Trenkle (groupe KRISIS).



« La Grande dévalorisation » Pourquoi la spéculation et la dette de l’Etat ne sont pas les causes de la crise (Politiques, philosophiques et syndicales)

Ernst Lohoff et Norbert Trenkle (Krisis)
jeudi 26 juin 2014 par anik

Un mouvement émancipateur contre “l’austérité” et la gestion répressive de la crise devrait viser à rompre, consciemment, le lien contraint entre la production de richesses sensibles et la production de valeur. Il s’agit de refuser de manière offensive la question de la “viabilité financière”.



Le " côté obscur " de la valeur et le don . (Politiques, philosophiques et syndicales)

par Anselm Jappe.
jeudi 1er mai 2014 par anik

Au cours des presque trente ans pendant lesquels la théorie du don est devenue une des pensées sociales les plus importantes d’aujourd’hui, elle s’est souvent confrontée avec les paradigmes d’origine marxiste. Le projet d’élaborer une critique radicale des fondements mêmes de la société marchande et de ses présupposés historiques, mais sur des bases autres que le marxisme, pourrait presque constituer une définition du parcours du MAUSS et de ce qui l’a amené à choisir Marcel Mauss et Karl Polanyi [1] comme références théoriques majeures. Plutôt que d’être explicitement antimarxiste, comme l’étaient beaucoup de théories à la mode dans la même période historique, la théorie du don a semblé vouloir passer à côté de Marx, en tentant d’édifier une critique sociale tout aussi riche que celle de Marx, mais sans ses conséquences politiques jugées fâcheuses et sans ce qui était ressenti comme ses limites et ses unilatéralités dans ses conceptions de base mêmes.



Crack Capitalism. 33 thèses contre le capital (Politiques, philosophiques et syndicales)

de John Holloway
jeudi 1er mai 2014 par anik

Ci-dessous, la préface de cet ouvrage de John Holloway, auteur au début des années 2000 du fameux ouvrage « Changer le monde sans prendre le pouvoir » et qui à l’inverse de nombreux auteurs marxistes toujours fixés sur les seules critiques de l’exploitation de la survaleur et de la théorie du prolétariat, a su développer plus en profondeur la critique de la formation sociale capitaliste, en allant sur le terrain de la critique de la valeur, c’est-à-dire la critique de l’ensemble des catégories et formes sociales capitalistes (travail, valeur, argent, marchandise, rapports sociaux fétichistes, Etat, etc.). La valeur, loin d’être, comme le croyaient les marxistes du mouvement ouvrier et aujourd’hui la gauche de la gauche, une donnée « neutre » et transhistorique qui ne deviendrait problématique que lorsqu’elle porte à l’extorsion de « plus-value » (autrement dit l’exploitation), est mutilante et spécifique à la seule société capitaliste-marchande.



Premières mesures révolutionnaires (Politiques, philosophiques et syndicales)

Eric Hazan et Kamo
jeudi 3 octobre 2013

L’ordre existant, ce scandale permanent et mondial, ne répond plus à personne, ni de rien. Il a renoncé à tout argument, hormis celui de la force. Aussi, nous ne le critiquerons plus, nous l’attaquerons. Pour attaquer, il faut constituer une force et disposer d’un plan. Ce livre est une proposition de plan pour rendre l’insurrection irréversible, pour que le vieux monde ne puisse plus faire retour, passé le moment où le pouvoir se sera évaporé, où ses débris tournoieront dans le vide. Un plan pour sortir du cycle trop connu des révolutions ratées.
Quant à la force, nous la constituerons en commun, tout en discutant, en amendant ce plan, en en formant un meilleur. Avec tous ceux qui n’en peuvent plus et qui attendent que quelque chose se lève pour nous porter ailleurs. Il faut faire vite : le vent de la révolte parcourt le monde et le domino français ne va pas tarder, comme bien d’autres avant lui, à tomber. Rencontrons-nous. Organisons-nous. Soulevons-nous.



Clément, assassiné pour fait de résistance ( Anarchisme )

samedi 8 juin 2013 par Thierry Lodé

Clément venait d’être massacré quand certains ont ouvert
leurs commentaires. Il y a eu bien sûr la parole des professionnels de la
confusion et autres condisciples réactionnaires qui se repaissent de
toutes ces paraphrases ignobles que certains sites web leur permettent
d’étaler. Honte à ceux qui laissent s’implanter la haine tranquille.



« Nous emploierons tous les moyens, y compris les moyens légaux. » ( Anarchisme )

samedi 27 avril 2013 par Thierry Lodé

Apparemment, ce vieux monde est de plus en plus pourri. Pourtant, il n’y
a rien à espérer de sa décrépitude contrairement à ce que les
écologistes et gauchistes clament. Ce n’est pas la fin du capitalisme,
ni du rapport marchand. Car le monde marchand sait parfaitement recycler
l’exploitation qu’il mène, aussi bien que réinsérer la soumission
durable et en perdant leur travail, les salariés et les chômeurs perdent
aussi leur condition d’existence.



Signez l’appel pour un audit citoyen de la dette publique ! (Politiques, philosophiques et syndicales)

par Collectif pour un Audit Citoyen de la Dette Publique
mardi 13 novembre 2012 par Pierre

Aujourd’hui 26 octobre, le Collectif national pour un audit citoyen de la dette publique publie son appel constitutif. Il invite tous les citoyens à signer cet appel et à s’engager dans la démarche de l’audit citoyen pour que la dette publique fasse enfin l’objet d’un vrai débat démocratique, au plan local, national et européen. Le Collectif pour un audit citoyen est composé d’une vingtaine d’organisations syndicales et associatives, et soutenu par plusieurs formations politiques. Il tiendra une conférence de presse à Nice, le 2 novembre à 12h, lors de l’alter-forum qui précèdera et contestera le G20.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 603131

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License