robin-woodard

RFID : l’art de nous faire avaler la pilule

Lu sur PMO
vendredi 17 juillet 2009 par anik

Il était bien normal que la capitale des high tech françaises, "le laboratoire grenoblois" développe, en même temps que la Recherche & Développement, les méthodes d’acceptabilité des nécrotechnologies.

On retrouve dans l’excellente enquête publiée par la revue Z, que nous reproduisons ici, les figures connues de l’IDEAS Lab de Minatec : Philippe Mallein, le sociologue jaune, et Michel Ida, son patron, qui veut nous vendre des lunettes et des stylos communicants (cf Aujourd’hui le Nanomonde - Nanotechnologies, un projet de société totalitaire, par Pièces et Main d’Oeuvre. Editions L’Echappée, 2008).

Tout savoir sur Z :www.zite.fr

lire et télécharger le pdf.

Extraits

L’acceptabilité sociale est un drôle d’animal. Pour ses partisans, c’est une nouvelle manière d’associer
l’usager à la production de technologies qui lui sont destinées. Pour ses détracteurs, il s’agit d’une énième
manière de faire avaler la pilule, entre marketing et propagande. Véritable anguille, ses objectifs, ses objets
et ses représentants semblent insaisissables. Z a décidé de soulever la roche.

"Réussir les innovations". Le rêve de "l’acceptabilité sociale" tient dans ces trois mots de Philippe
Mallein, sociologue vedette d’une discipline en pleine croissance. De plus en plus d’instances
gouvernementales et d’entreprises développent leur propre pôle. Certaines innovations, à cause des
problèmes politiques qu’elles posent, risquent de ne pas être acceptées d’emblée par le grand public. En
réunissant chercheurs en sciences humaines et en nouvelles technologies, ces laboratoires prétendent
habiller d’humanisme et d’éthique des secteurs comme la biométrie, les nanotechnologies ou les
télécommunications, par exemple. éducation populaire ou illusion démocratique ? Magali Bicaïs,
sociologue, a choisi son camp : "L’acceptabilité sociale, c’est avant tout une logique marchande, pour
savoir ce qui est acceptable ou pas, et ce qu’il faut faire pour que le public finisse par accepter une
technologie."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 334 / 595255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License