robin-woodard

Hadopi 2 : l’État veut surveiller nos e-mail !

par Groupe NADA
mercredi 15 juillet 2009 par anik

Habile manoeuvre : ces lâches profitent de la torpeur estivale, et là, visiblement, pour ceux qui pensent que les « sages » veillent au grain, rien ne dit que le conseil constitutionnel soit saisi (il faut 60 sénateurs ou députés). Et s’il n’est pas saisi, il ne censure pas ! C’est pas que je sois fan du conseil, c’est histoire de savoir à quoi on doit s’attendre. Parait que le PS, opposition de pacotille, n’est pas chaud pour facher les «  zartistes » pro-Hadopi, les « zayants-droits », la dinosaurienne industrie du disque, ces pitoyables amis de la dictature qui vient et qui applaudissent les bruits de botte tant qu’ils imaginent qu’ils ont un kopeck à y gagner. On peut cataloguer ces gens-là, les potes de l’autoritarisme par intérêt, comme des ennemis, sans problème.

En tous cas, ils sont sacrément à côté de la plaque ! Franchement, ils se croient malins à se dresser en ennemis de leur public avec leur police privée du Net ? Y’a quand même mieux à trouver comme message envers son public qu’une sorte de «  achète mon disque ou je te nique la gueule connard », car, en gros, c’est ça qu’ils nous disent les fameux 30 ou 48 chanteurs ayant publiquement soutenu une loi digne de monsieur Pinochet ! Alors, l’espionnage des e-mail, vous signez toujours ? En tous cas, beaucoup appellent au boycott de ces « artistes » et il faut espérer que ces derniers perdent un max de thunes dans cette histoire. Et oui, il est peu envisageable de séduire un public à coups de matraques et avec l’aide des apprentis dictateurs de la droite-extrême.

Faut pas trop compter non plus sur la conscience politique générale pour voir émerger une lutte pour la défense des libertés, et même, de LA liberté, car c’est de ça qu’il s’agit. Surveiller les e-mail n’est pas anecdotique et ne vient pas par hasard ! Mais beaucoup s’en foutent. Prenez par exemple le Canard enchaîné, souvent avisé, il garde un silence de plomb assourdissant sur le thème des libertés numériques et de la politique du soudard de l’UMP sur le sujet, à tel point que cela vaut presque un soutien à la loi. Pas sûr qu’il gueule contre l’effraction de nos mails.

J’ai pas envie de trop vous détailler plus l’affaire, à tripatouiller tout ça, l’odeur de merde et de charogne risque de me faire perdre connaissance, la peste brune est une des plus nauséabonde, alors informez-vous par vous-mêmes sur cette affaire de la plus haute importance quant à nos libertés en train de se faire assassiner une à une sans que ça ait l’air de plus déranger que ça.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 335 / 611893

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License