robin-woodard

La maîtrise du territoire chilien au XIXème siècle : de la définition des frontières à la domination des hommes

par Nathalie Jammet
dimanche 7 juin 2009 par Pierre

Au Chili, l’indépendance politique souleva de nouveaux enjeux en terme de définition et d’aménagement du territoire. Dans un premier temps difficile à définir, par manque de connaissances ou de reconnaissances des frontières, le territoire chilien a fait l’objet dans la deuxième moitié du XIX ème siècle d’une politique officielle d’aménagement du territoire. Les premières initiatives - pour la création d’un réseau ferré, de compagnies de vapeurs, pour l’installation des lignes télégraphiques - sont dues à des initiatives privées et aux efforts de deux Américains, W. Wheelwright et E. Meiggs. Néanmoins, l’Etat cautionna vivement ces projets en prêtant des garanties et peu de temps après participa directement à tous ces progrès, reflets de la modernité. Les politiques publiques avaient pour objectif l’intégration des provinces suspectes, l’Araucanie et les provinces de l’Extrême Nord, par la présence de nombreux fonctionnaires, l’établissement de bases militaires et par le développement de transports publics répondant à des objectifs stratégiques évidents. Le but de ces efforts était naturellement la chilénisation de l’ensemble de territoire national.

Source : HAL-SHS


titre documents joints

La maîtrise du territoire chilien au XIXème siècle : de la définition des frontières à la domination des hommes

7 juin 2009
info document : PDF
134.2 ko

134,1 Ko - 7 pp.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 304 / 603295

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Amériques  Suivre la vie du site Amérique Latine  Suivre la vie du site Chili   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License