robin-woodard

Pins des Landes et Klaus : "Où sont les politiques ?"

mercredi 20 mai 2009 par Christian Berdot

Incohérence et archaïsme !

Sud-Ouest a publié, hier, les propos de plusieurs personnes mettant directement en cause notre action d’écologistes (voir copie de l’article au bas du texte). Les Amis de la Terre des Landes existent depuis plus de 30 ans et nous tenons à rappeler que nos familles, nos amis, nos collègues vivent dans ce département et que nous sommes tout aussi touchés et concernés que les autres. Le souci de l’avenir de la forêt landaise n’est le monopole de personne !

Les Amis de la Terre tiennent à rappeler aussi qu’ils ont mené de nombreuses actions dans les Landes.

Si Monsieur Emmanuelli tenait tellement à protéger le pin des Landes et favoriser les filières locales, il aurait pu conseiller à son ami Labeyrie, d’utiliser, pour la place Saint-Roch à Mont-de-Marsan, du bois local plutôt que du bois provenant du pillage des forêts africaines [1] ". Quant au sénateur Carrère, il aurait pu faire de même, auprès de son collègue Forté du Conseil Régional, qui lui, a préféré du bois amazonien pour les rives de l’Adour à Dax ! [2] Dans ce département, en matière de soutien aux filières locales, les politiques montrent vraiment le bon exemple....

Quant à Mr Martres nous laisserons Didier Tiers rapporter les propos de ce monsieur, tels qu’ils les publia dans un article de Sud-Ouest (23/09/95) : "Le président Martres n’a pu éviter de céder à ses amours anciennes : taper sur les écologistes, pourfendant l’écocertification et la gestion durable comme autant de gadgets risibles". "Il a enfin fustigé avec force, la rage de légiférer sans cesse et de protéger des espaces voués au travail de l’homme : A-t-on demandé aux pétroliers s’ils gèrent leur pétrole de façon durable ?". Les communes landaises touchées par la marée noire du Prestige apprécieront l’intelligence du propos. Quant à la forêt de Gascogne, elle est bien labellisée aujourd’hui, non ?

Depuis des années, les Amis de la Terre luttent contre la destruction des forêts du Sud et préconisent l’utilisation de bois locaux. Mais il est plus facile de taper sur les écologistes que de contrer les intérêts de quelques milliardaires - toujours proches du pouvoir en place, même socialiste ! - qui ont bâti leur fortune sur la destruction des forêts africaines. En effet, où sont les initiatives parlementaires de Messieurs Emmanuelli et Carrère pour stopper le trafic de bois illégaux en France ?

Après la tempête Klaus, les Amis de la Terre ont envoyé une lettre aux distributeurs de bois en France, leur demandant de favoriser le pin des Landes [3] Est-ce que ces trois messieurs ont soutenu cette demande ?

Avec les dérèglements climatiques, la forêt landaises, comme TOUS les autres écosystèmes de la planète, est menacée. Mais on ne peut pas d’un côté prétendre défendre la forêt et de l’autre soutenir des politiques de destruction des climats, comme l’autoroute Bordeaux-Pau.

L’incohérence et l’archaïsme de nos décideurs n’augurent rien de bon.


C. Berdot

Président des Amis de la Terre-Landes

Référent Forêts pour les Amis de la Terre-France

A lire en particulier, le paragraphe "Où sont les écologistes ?", auquel nous répondons.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 350 / 614864

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Écologiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License