robin-woodard

4 Arrestations de membres d’un comité contre l’antiterrorisme à Forcalquier

Lu sur le net et entendu sur radio zinzine
lundi 18 mai 2009 par anik

http://alpesdusud.alpes1.com

Un couple et leurs voisins seraient liés au groupe d’ultragauche dit de Tarnac qui avait saboté des lignes TGV à l’automne 2008. On leur reprocherait d’avoir diffusé un tract à plusieurs centaines d’exemplaires, un tract qui aurait menacé le directeur central du renseignement intérieur.
Trois autres personnes ont été interpellées ce matin à Rouen dans cette affaire.
Le maire de Forcalquier, Christophe Castaner, critique les conditions de ces arrestations : "il y a une disproportion entre faire partie d’un comité de soutien et se faire arrêter à 6h du matin. En France on a encore le droit d’émettre des réserves, on doit défendre la liberté d’expression."


http://ultrahumandignity.blogspot.com/

• A la même heure à Fortcalquier :

Quatre proches d’un comité contre l’anti-terrorisme interpellés
[12:23] - AFP paru sur France-Info

MARSEILLE, 18 mai 2009 (AFP) - Quatre personnes, dont un éditeur alternatif, François Bouchardeau, et son épouse ont été interpellées lundi dans les Alpes-de-Haute-Provence après la diffusion d’un tract considéré comme une menace pour le directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces interpellations font suite à la diffusion d’un tract qui comporte l’adresse d’une résidence secondaire de M. Squarcini dans la région, a-t-on précisé de source proche de l’enquête. Diffusé à plusieurs centaines d’exemplaires lors de manifestations et par mail, le tract aurait également été déposé dans la boîte aux lettres de la résidence de M. Squarcini.

Selon un autre tract diffusé lundi sur le marché de Forcalquier et signé du Comité de sabotage de l’antiterrorisme (CSA) de cette ville, le couple Bouchardeau ainsi que leurs voisins, Samuel Autexier et sa soeur, ont été interpellés tôt lundi. Le CSA a été créé en décembre 2008 en soutien au groupe de Tarnac et à Julien Coupat incarcéré depuis six mois dans l’enquête sur des sabotages de lignes TGV à l’automne 2008.

Il a organisé le 8 mai une journée "contre l’anti-terrorisme" à Forcalquier avec la participation de l’éditeur Eric Hazan. Intitulé "A qui le tour’", le tract diffusé lundi dénonce ces interpellations à la suite de celle d’une femme de 36 ans fin avril à Paris, remise en liberté à l’issue de 72 heures de garde à vue sans charge retenue contre elle. (...)


écouter aussi radio zinzine.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 848 / 618761

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License