robin-woodard

"Sortir du nucléaire" pointe l’absurdité de la loi "anti-cagoules" et maintient ses rassemblements "masqués

lundi 20 avril 2009 par anik

- Les manifestants du "Chernobyl day", qui portent des masques pour
symboliser les victimes anonymes du nucléaire, doivent-ils être arrêtés ?

- Le gouvernement ferait mieux de faire la vérité dans
l’affaire de l’espionnage des antinucléaires par EDF

Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce l’absurdité du projet de décret du ministère de l’intérieur, et de la proposition de loi de plusieurs députés UMP, qui visent à créer "un délit pour le port de cagoules et de tout autre moyen de masquer le visage lors de manifestations ou attroupements".

En effet, tous les ans, pour l’ "anniversaire" de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986), des rassemblements sont organisés ( cf http://chernobyl-day.org ) dans toute la France et au delà, et les manifestants portent des masques afin de symboliser les victimes anonyme de l’atome : les millions d’européens contaminés par le nuage de Tchernobyl, les travailleurs intérimaires envoyés par EDF dans les zones les plus contaminées des centrales, les riverains des installations nucléaires, les victimes des bombardements et essais nucléaires, etc.

Le ministère de l’intérieur prétend que son projet de texte ne vise "que" les personnes qui se dissimuleraient le visage "dans le but de ne pas être reconnues" et "de se livrer à des violences ou commettre des dégradations". Mais il ne s’agit là que de précisions verbales sans valeur juridiques. Une tel texte de décret ou de loi peut être utilisé à dessein pour sanctionner lourdement des manifestants du seul fait de leur engagement.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" étudiera les moyens juridiques pouvant faire annuler tout décret ou loi qui viserait à restreindre le droit de manifester. Le gouvernement ferait mieux de protéger les libertés publiques, en commençant par faire la vérité dans l’affaire de l’espionnage des antinucléaires par EDF.


Chernobyl Day

Appel à participer à l’action internationale "Chernobyl Day"

> Inscrivez votre action sur ce site

Le réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986, il y a 23 ans. A cette date commença la plus grande catastrophe technologique et industrielle de tous les temps. Tchernobyl n’a pas fini de faire des victimes : ses conséquences inouïes et irréversibles sur la santé (cancers, pathologies multiples, effets mutagènes et tératogènes) affecteront profondément les prochaines générations.

Pour l’indépendance de l’OMS et pour la vérité sur les effets sanitaires des contaminations radioactives.

Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, a estimé que plus de sept millions de personnes avaient été gravement affectées par la catastrophe. Pourtant, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) avance encore le chiffre ridicule de 50 victimes pour protéger les intérêts de l’industrie atomique. Il y a 50 ans, en 1959, l’AIEA et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) ont signé un accord qui est la preuve tangible d’une complicité et d’une soumission scandaleuse de l’OMS vis à vis de l’AIEA.

Refusons absolument d’oublier Tchernobyl !

Nous ne pouvons permettre que soit oublié le sacrifice des quelques 800 000 liquidateurs qui ont lutté pour contenir l’ampleur du désastre, et qui, par centaines de milliers (selon les ambassades d’Ukraine et de Russie) l’ont déjà payé de leur santé ou de leur vie, pour nous sauver. 23 ans après, le risque est plus grand que jamais de voir la désinformation et le mensonge masquer les véritables conséquences sanitaires de cet accident. 500 000 enfants en Bélarus souffrent de l’exposition quotidienne à la radioactivité et sont abandonnés encore aujourd’hui à leur sort. Le mensonge et l’oubli, avec des complicités au sommet de divers Etats et institutions internationales, permettent à ce lobby d’envisager la construction de centrales nucléaires dans plusieurs pays à travers le monde.

CONTRE LE DÉNI ET L’OUBLI, PARTICIPEZ LE 25 OU LE 26 AVRIL 2009 À LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE MOBILISATION CONTRE LE NUCLÉAIRE.

Faisons de cette date symbolique le temps fort de nos agendas et relions-nous par la force de cette commémoration qui s’est imposée au niveau international. Mobilisons nos imaginations et multiplions les actions pour commémorer Tchernobyl et dénoncer le nucléaire, ce choix industriel criminel et insensé.

MAINTENANT, À VOUS D’AGIR :

> À TOUS : organisez une action à l’occasion de cette journée (cliquer ici pour voir des idées d’actions).

> ASSOCIATIONS DE TOUS LES PAYS : devenez partenaires de cette journée internationale. Votre association apparaîtra dans la rubrique “Partenaires” de ce site.

Tous ensemble, lors de cette journée, nous interpellerons fortement l’opinion publique mondiale.

N’oublions JAMAIS Tchernobyl ! Exprimons notre détermination à sortir du nucléaire.

Participez à "Chernobyl Day" en inscrivant votre action sur ce site.
Pour toutes informations complémentaires, écrivez à Jocelyn Peyret : jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr

* Comptes rendus des actions 2008

* Des films à voir absolument !

Hommage aux liquidateurs


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 365 / 603131

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Écologiques  Suivre la vie du site Nucléaire   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License