robin-woodard

Equateur : Correa affirme qu’un coup d’Etat contre lui se prépare

lundi 23 février 2009 par anik

Le président équatorien Rafael Correa a accusé samedi ses adversaires politiques d’avoir un plan pour l’accuser d’implication dans le trafic de drogue et favoriser un coup d’Etat avant les élections générales du 26 avril, lors desquelles il veut obtenir un nouveau mandat.

"Ils créent de toutes pièces une histoire de trafic de drogue et trouvent un homme de paille qui affirme (m’)avoir donné 500.000 dollars de l’argent de la drogue, et si la population le croit, le gouvernement perd de sa popularité et ils font un coup d’Etat", a déclaré M. Correa lors de son intervention radio-télévisée hebdomadaire.

Le président équatorien a lancé un appel à la vigilance aux pays de la région. "La démocratie est en danger en Equateur. Il y a des gens qui ne veulent pas que nous nous présentions aux élections du 26 avril, et l’Amérique latine se doit d’être très attentive", a-t-il déclaré.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2007, M. Correa a déjà évoqué à plusieurs reprises des tentatives de conspiration lors de campagnes électorales, sans que la justice n’ait jamais confirmé la réalité de tels faits.

Selon le président équatorien, il s’agirait cette fois d’une partie de ce qu’il a appelé la "presse corrompue", alliée à des groupes de pouvoir économique et à des partis politiques qui chercheraient à le discréditer par le biais d’une enquête sur un ancien secrétaire ministériel pour des liens supposés avec les trafiquants de drogue.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 595405

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Amériques  Suivre la vie du site Amérique Latine  Suivre la vie du site Equateur   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License