robin-woodard

NO-LOG.ORG : un doigt dans l’oeil de BIG BROTHER

dimanche 21 décembre 2008 par anik

Statutairement, GlobeNet s’adresse prioritairement à des associations, dans des domaines spécifiques (Solidarité Internationale, Mouvements pour la paix, Environnement,...).

Elle a également des membres individuels, mais n’a normalement pas vocation à ouvrir ses services à un large public.

Mais elle a aujourd’hui la possibilité de proposer un service d’accès national en tarification locale gratuit à qui bon lui semble, en garantissant l’éthique du service, et notamment l’absence de commercialisation des données, ainsi que la vérification systématique de l’origine des requêtes judiciaires et l’information des utilisateurs sur toutes ces requêtes.

Elle peut également s’abstenir de toute vérification des noms et adresses postales des utilisateurs (la loi n’impose pas ces vérifications).

Il serait donc dommage de ne pas utiliser ces moyens pour affirmer le refus de l’association de cette négation par l’Etat français des droits les plus élémentaires de l’individu au respect de sa vie privée.

S’étant donné pour but de par ses statuts de "favoriser un usage des Nouvelles Technologies de l’Information au service de la solidarité, du lien social et de la citoyenneté, afin de trouver de nouvelles applications riches de sens et pour que ces outils ne soient pas uniquement accessibles au secteur marchand et financier", elle a décidé d’ouvrir début avril 2002 un service d’accès à Internet gratuit tous publics, accessible via un numéro de téléphone en tarification locale sur tout le territoire métropolitain.

Sans pour autant se rendre hors-la-loi, GlobeNet ne demandera aucune information personnelle aux utilisateurs pour l’inscription à No-Log. Ni nom, ni adresse physique, ni aucune autre donnée susceptible d’être utilisée à des fins commerciales.
Les seules données conservées seront le numéro de téléphone de l’appelant, associé à l’adresse IP attribuée par le serveur pour la durée de la connexion.

GlobeNet s’engage à ce que les données stockées soient cryptées, et ne soient extraites qu’en cas de requête judiciaire. Elle informera mensuellement les utilisateurs du service du nombre de requêtes de ce type qu’elle aura reçues.

L’inscription se fera en ligne via la validation d’un formulaire et des conditions générales d’utilisation du service, sur http://www.no-log.org. Les comptes créés seront immédiatement actifs. Les utilisateurs bénéficieront également d’une adresse de courrier électronique gratuite @no-log.org.

Enfin, l’association s’engage à ce que l’argent éventuellement dégagé en excédent de l’amortissement du service soit intégralement réinvesti en toute transparence dans d’autres projets cadrant avec ses buts.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 542 / 602812

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License