robin-woodard

Défense de la forêt pour l’avenir,la sauvegarde du service public l’ONF est le garant du bon fonctionnement de nos écosystèmes.

mercredi 12 novembre 2008 par anik

Pour l’avenir de nos forêts ...Et la sauvegarde du service public en forêt.L’avenir de l’ONF, et sans doute celui de la forêt publique française, est sombre, très sombre.
Le devoir du syndicat est de porter cette information à tous nos concitoyens. C’est le but de nos actions depuis plusieurs semaines, c’est la raison d’être de cette pétition que nous lançons aujourd’hui sur le web.

Le SNUPFEN-SOLIDAIRES a la conviction qu’au travers de cette pétition, nous avons la possibilité de
recueillir des milliers de signatures d’usagers de la forêt qui, avec nous, vont demander le retrait du « PLAN DREGE-FILLON »
Cette pétition sera d’abord remise au Président de l’Association des Maires des Communes Forestières d’Alsace-Moselle, lors de notre action à PLAINE, le samedi 8 novembre.
Elle sera ensuite transmise par l’Administrateur du SNUPFEN-SOLIDAIRES, René MONTAGNON à Mme la Présidente du Conseil d’Administration de l’ONF, lors de la fameuse réunion du 13 novembre.

Alors n’hésitez pas, forestiers de la terre, signez cette pétition et réexpédiez cette brève à vos amis, vos réseaux.
Inondez la toile...Ensemble on sera plus fort que DREGE !!

Le site de la pétition : http://snupfen.alsace.free.fr/

la pétition est directement accessible à : http://snupfen.alsace.free.fr/spip.php?article10

La nécessité de protéger et garantir la pérennité de nos forêts n’est plus à démontrer, encore moins dans notre région où la population est très attachée à son patrimoine forestier et à sa grande diversité.

Pour le public, l’Office National des Forêts (ONF) est le garant du bon fonctionnement de nos écosystèmes.

Pourtant, depuis quelques années et plus particulièrement depuis 2002, il est demandé aux personnels d’améliorer la rentabilité économique de l’établissement, en se concentrant plus particulièrement sur les activités lucratives.

Sous couvert de la Réforme Générale des Politiques Publiques (RGPP), le Directeur Général de l’ONF, Pierre-Olivier Drège, amplifie cette tendance et remet à plat l’ensemble de l’organisation de l’établissement, supprimant des postes, fusionnant ou supprimant des sites, créant de nouvelles structures spécialisées… : c’est le plan DREGE-FILLON.

Depuis 1986, les effectifs ont déjà été divisés par deux.

La Direction Territoriale Alsace a décidé d’en supprimer 80 de plus d’ici deux ans.

Comment les forestiers pourraient-ils encore assumer leurs missions de service public dans ces conditions ?

Comment pourraient-ils connaître leur « triage » c’est à dire les forêts dont ils ont chacun la charge ,et toutes les particularités qui le caractérisent ?

Comment pourraient-ils connaître les besoins des usagers si la Direction les en éloigne en supprimant des sites ?

Pire encore, l’ONF prévoit progressivement de supprimer les triages des forestiers, pour attribuer un secteur géographique à une équipe, dont le responsable attribuera à chacun des forestiers une fonction spécialisée.

Comment, en détachant les forestiers de « leur » forêt, en les déresponsabilisant par rapport à elle, l’ONF peut-il faire croire qu’il va continuer à connaître la forêt et à œuvrer au mieux pour elle ?

Le SNUPFEN-Solidaires a toujours dénoncé ces dérives.

Mais tout dialogue est vain dans cet établissement et le processus s’accélère. Les forestiers se mobilisent massivement et agissent en interne, tant au niveau national que régional pour la défense de la gestion forestière : en bloquant les ventes de bois, en s’invitant aux réunions décisionnelles de la direction, en sensibilisant les Maires - propriétaires - à l’avenir de leur forêt,…

Cependant, la forêt est un patrimoine public. C’est pourquoi le SNUPFEN-Solidaires se doit d’informer le public de cette situation et de lui demander d’exprimer son soutien aux forestiers alsaciens en signant en ligne cette pétition .

POUR l’avenir de nos forêts et POUR une gestion forestière durable en Alsace, nous disons :

NON à toute suppression de postes,
- NON aux fusions d’agences,
- NON aux suppressions de sites,
- NON à la spécialisation,
- NON à la suppression des triages,- OUI au retrait du plan DREGE-FILLON.

Un simple clic, et c’est parti...
Le bureau Régional du SNUPFEN,

Défense de la forêt Pour l’avenir de nos forêts … et la sauvegarde du service public en forêt

Signer la pétition - Voir les signataires

La forêt est une entité qui remplit simultanément des rôles de protection, de production et d’accueil, Ces intérêts sont parfois contradictoires à gérer simultanément, d’où la nécessité de s’en remettre à un généraliste.

D’autant plus que l’écosystème forestier est très complexe . La spécialisation des personnels ne pourra pas couvrir toute cette complexité. En séparant les trois rôles de la forêt et en séparant les fonctions de Production et de Protection/Accueil, la gestion forestière alsacienne pourra-t-elle être encore qualifiée de durable ? Ou ne sera-t-elle plus que rentable, pour un temps forcément limité ?

Source


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 583 / 612498

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Monde  Suivre la vie du site Europe  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License