robin-woodard

Un fascisme anglais 1932-1940 - L’aventure politique de Diana et Oswald Mosley

lundi 22 septembre 2008 par Pierre

C’est le curieux mélange de gravité historique et de chronique people qui surprend dans l’ouvrage que Jan Dalley consacre à ce couple scandaleux, Diana (1910) et Oswald Mosley (1896-1980). Issue d’une famille de la gentry apparentée aux Churchill, Diana Mitford était la petite-fille de Bertie Redesdale, préfacier des oeuvres racistes de Houston Stewart Chamberlain. "Petite blonde à la peau de porcelaine et aux yeux bleu vif" (plus tard, Hitler verra en elle le modèle de la femme aryenne), elle épousa Bryan Guinness, héritier des célèbres brasseries. Emportée par "le tourbillon des mondanités", elle fit la connaissance d’un jeune dandy, dont la devise était : "Votez travailliste, couchez conservateur !". Passé du parti tory à la gauche du Labour, Mosley évoluait vers une critique toujours plus radicale des institutions parlementaires, si bien qu’en succombant à ce "Don Juan notoire" Diana rejoignit le camp d’un démagogue qui s’apprêtait à créer l’Union fasciste britannique (1932). On se gaussa d’abord de ce "Führer en herbe" qui fustigeait en public "parasites" et "décadents"... avant de s’envoler pour Venise et les soirées du Lido ... Mais on s’aperçut bientôt qu’il était tout sauf un fasciste d’opérette.

Jan Dalley décembre 2000 ISBN 2746700646


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 565 / 595255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales  Suivre la vie du site Fascismes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License