robin-woodard

RESEAU PERMIS DE VIVRE

Un habitat pour tous
jeudi 28 août 2008 par anik

Cré-actif, écologique, beau, sobre et responsable.
Face à la crise globalisée du système actuel, aux pressions économiques, aux malaises sociaux
et aux menaces écologiques, de nombreuses initiatives individuelles ou collectives
se répandent en tous lieux afin d’expérimenter des alternatives d’avenir,
conscientes et responsables.

Parmi celles-ci, l’installation en habitats économes, écologiques et diversifiés (yourte, tipi, roulotte, zome, dôme, écoquille, cabane, maison en paille, en terre, etc.), de plus en plus répandue, défend le respect du droit au logement pour chacun, une empreinte écologique réduite au
maximum, une revalorisation du patrimoine
rural à l’abandon, la liberté et la sécurité de répondre par soi-même à ses besoins vitaux,
la sauvegarde de la beauté des paysages, la sobriété et la solidarité comme valeurs de bien-être.
Nous demandons que ces installations soient reconnues et légitimées par la loi et les institutions
publiques. Nous nous engageons en contrepartie à respecter des critères éthiques, socialement et
écologiquement responsables.

-----------------

Nous constatons que notre société vit une crise généralisée qui ne cessera de s’aggraver si
rien ne change.

● La crise du logement : 86 500 SDF en France, 934 000 personnes privées de logement
personnel, 2 200 000 personnes vivant dans des conditions de logement difficiles, 715 000
personnes en situation de précarité pour impayés de loyer de plus de 2 mois1, etc. ;

• La crise écologique : érosion des sols, pollutions chimiques, réchauffement climatique,
baisse drastique de la biodiversité, etc. ;

• La crise alimentaire : insécurité alimentaire (l’UE ne produit que 25% de ses besoins
alimentaires en protéines végétales et demeure totalement dépendante du commerce
extérieur et du pétrole pour les 75% restants) et insalubrité alimentaire (denrées de mauvaise
qualité produites par l’agrochimie provoquant maladies, cancers, stérilité, etc.) ;

• La crise économique et sociale : inégalités, chômage, endettement croissant, exclusion,
misère, violence, mal-être, faillite de la Sécurité sociale, etc. ;

Devant ces constats, nous demandons que soit reconnu légitime le droit d’expérimenter des
alternatives en choisissant une vie sobre, autonome et heureuse, et notamment en s’installant
en habitat léger et économe.

Pour des contraintes financières, certaines personnes ont été amenées à le faire sur des terrains
officiellement non constructibles, les terrains constructibles subissant une spéculation exorbitante et
devenant plus chers que la construction elle-même. Dans de nombreuses régions, les terrains
agricoles sont transformés en terrains à bâtir, bien plus rémunérateurs pour le propriétaire. Ce qui
rend encore plus difficile l’accès à la propriété pour tous.

Certaines réglementations, lois ou mesures édictées par divers organismes de l’état (DASS,
DDE, communes, etc.) demeurent fermées à ce type d’expérimentation, voire répressives
(expulsion des populations de leurs propres terrains, menaces de démolition des habitats, amendes,
critiques infondées selon lesquelles cette «  cabanisation » polluerait les zones naturelles et serait
néfaste au tourisme…etc.).

Nous reconnaissons comme incohérentes ces lois et mesures qui acceptent des pratiques
polluantes et coûteuses, d’une part, et incriminent des pratiques autonomes et écologiques, d’autre
part. Nous exprimons notre souhait de collaborer avec nos élus et l’administration afin de faire
évoluer ces règlementations.

Nous demandons la reconnaissance du droit à l’habitat choisi :
- le droit d’être « cré-actif » en choisissant son habitat à condition qu’il respecte l’environnement
et s’intègre dans son milieu naturel ;
- la création de zones éco-constructibles, actuellement classées non constructibles qui
deviendraient des zones expérimentales acceptant d’accueillir ces habitats dans le respect d’une
charte éthique ;
Nous nous engageons :
- à être responsables par des pratiques écologiques et solidaires, respectueuses de
l’environnement, du paysage et du voisinage, et notamment à prendre en charge la gestion de nos
déchets et eaux usées,
- à payer une taxe d’habitation proportionnelle à notre faible empreinte écologique (électricité
autonome, toilettes sèches, phytoépuration de l’eau, récupération de l’eau pluviale, etc.),
- à prendre soin de nos lieux de vie, en protégeant les sols, réduisant les déchets à la source,
replantant des arbres et des haies, nettoyant les forêts, contrôlant les risques d’incendie, etc.
- à échanger et partager nos expériences avec les élus, les villageois et les touristes afin qu’elles
puissent servir de lieux témoins, supports d’éducation à l’environnement et d’inspiration pour
l’avenir,
- à respecter ces engagements et des chartes éthiques à définir avec les communes, DDE,
DDASS….
Nous voulons nous réapproprier nos moyens d’existence dans le plus grand respect de chacun
et de la nature.
L’habitat est un droit fondamental reconnu à tout être humain. Celui que nous proposons
répond à la fois aux problématiques éco nomique, Entraide) pour un coût total de 0 à 50 000
euros.
Nous pensons pouvoir ainsi :
- répondre à la satisfaction de nos besoins de manière autonome sans nuire à quiconque ni à
l’environnement ;
- redynamiser nos communes et recréer du lien social, par la mise en œuvre d’une mixité
sociale, intergénérationnelle et agri-culturelle,
- participer à la création d’emplois dans des activités pleines d’avenir : construction d’habitats
légers et modulables ou de matériel pour les auto-construire, énergies renouvelables, récupération-
revalorisation, artisanat, commerce local, tourisme vert, agriculture écologique, etc.
L’écologie n’est pas le misérabilisme.
Elle peut s’incarner dans la beauté et la grâce.
L’alternative n’est pas la marginalisation.
Qu’elle soit une nécessité ou un choix de vie,
Elle s’incarne dans la solidarité, la coopération et le respect mutuel.
1
Source : Rapport annuel 2006 de la fondation Abbé Pierre

Pétition

Source : Réseau Permis de vivre

Voir aussi le site : Yurtao http://yurtao.canalblog.com/... et aussi Non à la criminalisation des yourtes et de tous les habitats modestes et légers sur HNS-info http://www.hns-info.net/ar....


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 406 / 606041

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Écologiques  Suivre la vie du site Survivre et vivre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License