robin-woodard

Les enjeux de la consommation engagée. Avant-propos.

par Ronan Le Velly
dimanche 22 mai 2011 par Pierre

Dans cet avant-propos à une sélection d’articles, l’auteur décrit trois faits qui témoignent du caractère complexe et paradoxal des phénomènes associés à la consommation engagé : 1) il est difficile de définir avec précision les limites de la consommation engagée, 2) les consommateurs ne sont pas forcément les acteurs cle de la consommation engagée, 3) la consommation engagée entretient des rapports ambigus avec la mondialisation libérale et la société de consommation.

- Sommaire du numéro de la Documentation Française nº 982 (mars 2011), "Les enjeux de la consommation engagée", d’où est issu le document ci-joint.

Boycott d’un produit, achat " éthique ", adhésion à une AMAP, la protestation ou l’engagement des consommateurs, sans être nouveaux, prennent aujourd’hui d’autres formes en raison de la mondialisation, des aspirations nouvelles des citoyens, et, enfin, de l’impératif écologique.

Qui sont ces consommateurs engagés et quelles sont leurs motivations individuelles ? Quelles sont les stratégies des associations, des industriels et des pouvoirs publics dans ce domaine ? La consommation engagée fait-elle sortir de la société de consommation ? Face aux tentatives de récupération des circuits de la distribution et de la publicité (labels éthiques) ou du discours public qui tend à ignorer les causes structurelles, le courant des "décroissants" prône, lui, des stratégies plus radicales de rupture avec les modes de vie. Le point dans ce dossier qui rend compte des mutations en cours.

- 4e page de couverture
- Source : HAL-SHS

Lire le pdf (4 pages)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 324 / 595504

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Economiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License