robin-woodard

Le LKP de la Guadeloupe, un mouvement social instructif ?

par Paméla Obertan
vendredi 17 décembre 2010 par Pierre

Quand on pense à la Guadeloupe, île qui se situe dans la Caraïbe, la première image qui nous vient en tête est le sable chaud, les cocotiers et la mer. Cependant, cette île, qui est aussi une région et un département français, a été le théâtre l’année dernière d’un mouvement social sans précédent dans son histoire.

Le 20 janvier 2009, la Guadeloupe, île française des Caraïbes, a connu un mouvement social sans précédent. En effet, pendant 44 jours, l’île a été paralysée par une grève générale touchant tous les secteurs. Les médias ont largement fait écho de ce mouvement en insistant plus sur le côté sensationnel comme certaines émeutes urbaines. Cependant, il importe un an après de revenir sur ce mouvement assez spectaculaire. Comment expliquer le soutien massif de la population au Lyannaj Kont Pwofitasyon (LKP en créole), la "structure" qui a initié, organisé et maîtrisé ce mouvement social ? Comment expliquer également le succès relatif du LKP ? Quels enseignements positifs peut-on tirer de cette nouvelle organisation qu’est le LKP pour les autres mouvements sociaux ? Quelles pourraient être les formules gagnantes pour les autres mouvements sociaux ?


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 143 / 600130

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Politiques, philosophiques et syndicales   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License