robin-woodard

DE LA BIO ALTERNATIVE AUX DÉRIVES DU BIO-BUSINESS, QUEL SENS DONNER À LA BIO ?

Appel à souscription pour la réalisation d’un ouvrage d’investigation et de réflexion sur l’état actuel de la bio
vendredi 8 octobre 2010 par anik

En France, le marché des produits bio, désormais « porteur », a été investi par la grande distribution qui privilégie le développement d’une agriculture « bio » intensive et industrielle, dominée par les puissantes coopératives agricoles et par les multinationales de l’agro- alimentaire...Cette situation change le paysage et le secteur économique de l’agriculture biologique. L’ouvrage initié par l’association ALTERRAVIA proposera un travail d’investigation et de réflexion sur cette situation.

Extrait de la Présentation de l’ouvrage

Pour répondre à la demande croissante et augmenter les marges bénéficiaires, la grande distribution et certaines boutiques spécialisées font appel à des importations de produits « bio » en provenance de pays européens mais aussi d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique ou du Moyen-Orient. Une partie des meilleures terres de ces pays est mise au service de monocultures « bio », produites à bas prix et peu respectueuses de la bio-diversité. Les surfaces des exploitations sont de plus en plus importantes. La concurrence entre les producteurs s’exacerbe et l’exploitation de la main d’œuvre agricole se généralise pour faire baisser les coûts. L’exportation massive de ces produits «  bio » engendre pollutions et dépenses d’énergies. Qui sont les protagonistes de cette agriculture bio industrielle et de ce bio business ? quels sont les enjeux ?

Collaboreront à l’ouvrage :

Philippe Baqué (coordinateur du projet), journaliste collaborateur du Monde diplomatique et réalisateur de film documentaire (« L’Eldorado de plastique », « Le beurre et l’argent du beurre »...) Fanny Cannette membre de Nature-et-Progrès ; Clémentine Cirillo -Allahsa,journaliste collaboratrice de Politis ; Michel Besson co-fondateur de la scop Andines et secrétaire général de Minga ; Patrick Herman, arboriculteur, collaborateur du Monde diplomatique, auteur du livre « Les nouveaux esclaves du capitalisme »... D’autres auteurs se joindront à l’équipe au fur-et-à-mesure de l’avancement du projet.

POUR EN SAVOIR PLUS ET POUR ACCÉDER AU BON DE SOUSCRIPTION : OUVRIR LA PIÈCE JOINTE.

PRÉSENTATION D’ALTERRAVIA

ALTERRAVIA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901.
Elle a pour but de « favoriser des actions à vocations culturelles, sociales ou écologiques à travers la production et la promotion d’œuvres littéraires, audiovisuelles ou cinématographiques. Elle se propose d’offrir à des auteurs la structure et les supports nécessaires à la réalisation et à la diffusion de leur travail d’expression. »

ALTERRAVIA souhaite développer l’expérience des souscriptions qui permettent le développement d’une information différente et assurent une autonomie de travail aux auteurs.

Vous pouvez souscrire au projet de livre « De la bio alternative aux dérives du « bio »-business, quel sens donner à la bio ? » en nous envoyant un chèque de 25 euros. Vous pouvez aussi participer beaucoup plus, selon vos moyens et selon votre motivation.

Grâce à votre participation ce projet pourra aboutir. Les fonds obtenus permettront de mener à bien les enquêtes dans les différents pays concernés et de préparer la publication de l’ouvrage.

ALTERRAVIA s’engage à vous informer régulièrement de l’avancement du projet. Un exemplaire du livre achevé vous sera envoyé. Nous vous en remercions.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 436 / 612180

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers, alternatives, politiques et réflexions  Suivre la vie du site Écologiques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License