robin-woodard

robin-woodard

Parce que nous ne sommes plus que des humains d’élevage, domestiqués.
Pour décomplexer nos réflexions, le politiquement incorrect, le plaisir et la bonne humeur sont nécessaires dans leur pluralité. Cet espace éditorial collectif multilingue sous Licence copyleft GNU GPL ne se veut ni détenteur de vérité(s) ni absent de contradictions, mais dans le partage des réflexions, des idées, des savoirs et des compétences. Produit sous SPIP.
Nom de domaine : Gandi.net ; hébergement gracieux : TuxFamily

hébergé librement chez tuxfamily.org

Articles les plus récents


Articles les plus récents


La décroissance c’est le bon sens !

lundi 20 mai 2019 par anik

Bienvenue à toutes et à tous.
"Leur"site est dédié aux activités électorales de la Décroissance en France, mais il ne reflète pas l’ensemble des décroissant.e.s. La décroissance est née avec l’écologie politique et l’expansion fulgurante de la croissance, dans les années 1970.

La décroissance est un trajet vers une société plus économe et plus juste, elle est pratiquée au quotidien par une multitude de citoyens, elle est décryptée chaque mois dans le journal « La Décroissance », elle est écrite dans de nombreux livres et possède même son « Que sais-je ? » (écrit par Serge Latouche) depuis cette année…



Ma vie valait-elle la peine d’être vécue ?

vendredi 2 mars 2018 par anik

C’est à 65 ans qu’Emma Goldman a écrit ce texte, sorte de retour critique sur sa vie d’anarchiste.

« Je considère l’anarchisme comme la plus belle et la plus utile des philosophies qui aient été élaborées jusqu’à ce jour pour l’exercice de l’expression individuelle et les relations qu’il établit entre l’individu et la société. (...) Je considère ce qui est généralement vu comme le succès - l’acquisition de richesse, la prise du pouvoir ou le prestige social - comme des échecs des plus macabres. »



Gilles Servat La Vie S’écoule, La Vie S’enfuit

dimanche 17 septembre 2017 par anik

La vie s’écoule, la vie s’enfuit
Les jours défilent au pas de l’ennui
Parti de rouges, parti de gris
Nos révolutions sont trahies.



Le « Camp humanitaire » de Paris : un accueil à coups de lacrymo

samedi 24 juin 2017 par anik

Ce camp dit humanitaire, ouvert en novembre 2016 à l’initiative de la mairie de Paris et géré par Emmaüs solidarité, mis en avant comme vitrine de l’accueil des réfugiés cache une toute autre réalité.



L’ACTION EN MER DE SOS MEDITERRANEE

lundi 27 mars 2017 par anik

SOS MEDITERRANEE est une jeune association civile de sauvetage en haute mer, créée en 2015 dans un élan de la société civile européenne mobilisée face à l’urgence humanitaire.



ARTE Radio est une boîte de bonbons

vendredi 10 mars 2017 par anik

Nos 2200 reportages et fictions sont des créations originales, réalisées pour et avec nous par des auteur.e.s rémunéré.e.s. Vous pouvez écouter ou podcaster librement tous nos sons : histoires d’amour, voyages sans paroles, rencontres avec des personnages inoubliables. Vous trouvez sur cette page les nouveautés, des reportages à l’unité, des séries complètes, des émissions régulières et des listes d’écoute autour d’un thème.



NE VIVONS PLUS COMME DES ESCLAVES de Yannis Youlountas

samedi 4 mars 2017 par anik


"tu no puedes comprar el viento tu no puedes comprar el sol..." Calle 13

dimanche 19 février 2017 par anik
Soy, Soy lo que dejaron, soy toda la sobra de lo que se robaron. Un pueblo escondido en la cima, mi piel es de cuero por eso aguanta cualquier clima. Soy una fábrica de humo, mano de obra campesina para tu consumo Frente de frio en el medio del verano, el amor en los tiempos del cólera, mi (...)


Réfugié : une odyssée africaine d’Emmanuel Mbolela

jeudi 16 février 2017

Persécuté pour des raisons politiques, Emmanuel Mbolela (né en 1973) a fui la République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) en 2002. Il a voyagé six ans durant lesquels il a affronté les mêmes difficultés que des milliers d’autres migrant-e-s : racket des douaniers, business des passeurs, embuscade dans le désert du Sahara, travail au noir à Tamanrasset pour financer la suite du voyage et enfin la nasse marocaine, où il est resté bloqué pendant quatre ans.



L’intérêt général et moi

samedi 2 avril 2016 par anik

Une autoroute construite mais vide (l’A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ? Comment ? Un film sur la démocratie des grands projets, sur la façon dont on prend et ressent ce type de décisions, aujourd’hui, en France.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 711828

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License